Les incontournables de Montréal

En hiver comme en été, Montréal reste une ville à parcourir à pied. Entre parcours historique, artistique et de plein air, les animations et activités sont nombreuses. En voici les incontournables à ne pas manquer durant votre visite.

Le belvédère Kondiaronk du Mont-Royal

Une vue à couper le souffle. Voilà ce qu’offre le belvédère Kondiaronk.
Je me souviens encore de la première fois où mes yeux ont admiré ce paysage qui allie l’urbanisme et la nature environnante… J’ai été scotchée. Cela a aussi été une de mes premières sorties à mon arrivée dans la ville.

Le belvédère est accessible pour les plus « sportifs » depuis la balade qui longe les flancs du Mont. Tenez-vous prêts à monter une centaine de marches! Ou bien, vous pouvez opter pour la facilité en prenant le bus jusqu’à l’arrêt Remenbrance/du chalet de la ligne 11, et parcourir les quelques mètres de chemin de terre qui vous sépare de cette vue magnifique!

Le Mont-Royal offre aussi des espaces verts accueillants. Le lac des castors, patinoire l’hiver, il se transforme en plan d’eau agréable l’été pour pique-niques et rencontres entre amis. Et le monument Sir Georges Étienne Cartier surplombant le parc Jeanne-Mance est le repère incontournable pour le festival estival des percussions et djembés.

L’Oratoire Saint-Joseph

Gravir les marches de l’Oratoire Saint‑Joseph, un exploit pour les pèlerins qui les montent à genoux, un petit effort pour les touristes qui s’y arrêtent pour admirer le coucher du soleil depuis ses hauteurs.

L’Oratoire Saint-Joseph est le point culminant de Montréal, situé à 300 m au-dessus du niveau de la mer. Il est parfait pour les soirées d’été où touristes et locaux se rejoignent au soleil couchant.

Il est aussi un repère religieux important pour la ville et permet aux croyants de parcourir un chemin de croix aménagé dans les jardins du site. Une visite qui cache de nombreux secrets architecturaux… à ne pas manquer.

Le Vieux-Montréal et son port

Quand je visite une ville, j’aime toujours aller dans le vieux quartier. Le vieux, l’historique, le passé poussiéreux qui explique les événements et les personnalités clés de l’évolution de la ville et de sa population. Mais le Vieux‑Montréal c’est surtout des espaces design où il fait bon vivre, manger et flâner.

La découverte du quartier se fait le long des rues parallèles Saint-Paul et de la Commune. Les deux ruelles sont remplies de brasseries, restaurants, boutiques souvenirs et monuments historiques qui donnent un bon aperçu de la ville. L’ambiance « européenne » avec ses rues pavées est d’autant plus agréable que le fleuve n’est pas loin !

En dehors du classique Marché Bonsecours et de l’emblématique basilique Notre-Dame de Montréal, une petite chapelle, située à côté de Bonsecours, passe souvent inaperçue. Pourtant, elle abrite le musée de Marguerite‑Bourgeoys, la première enseignante de Montréal et fondatrice de la congrégation de Notre-Dame de Montréal. Vous y apprendrez la vie des premiers colons, et l’accès au toit de l’Église offre une récompense sublime: une vue panoramique sur le port de la ville.

La balade le long du port de Montréal vous fera inévitablement passer aux pieds de l’Horloge. Si vous avez de la chance, vous pourrez même monter à son sommet (les horaires d’ouverture sont assez variables). Vous pourrez aussi vous promener jusqu’à la grande roue. Un tour dans la grande roue de Montréal… trop cliché ? Je sais pourtant que vous en mourrez d’envie ! La structure de 60m de haut offre une vue unique.

Le musée Pointe-à-Callière

Ici, je suis dans l’obligation de faire un aparté pour vous parler du Musée Pointe-à-Callière. S’il y a bien un musée à visiter durant votre itinéraire à Montréal, c’est bien celui-ci ! Soyez certain que vous ne serez pas déçu par ce musée qui retrace l’histoire de Montréal. Son exposition permanente sur les vestiges de la ville et le film retracent les grands événements et personnages clés qui ont contribué à l’essor d’une culture multiple et cosmopolite, celle de la montréalité.
Situé au 350 Place Royale à l’angle de rue de la Commune, vous pourrez y faire un détour lors de votre balade dans le Vieux-Montréal.

Aussi, vous pouvez toujours vous renseigner sur les expositions temporaires proposées au musée. Il se peut que vous puissiez faire deux expositions pour le prix d’une!

Le jardin botanique de Montréal

Envie d’un bol d’air frais, de nature et de belles fleurs ? Le jardin botanique est la destination parfaite. Avec ses différents jardins, sa roseraie et son arboretum, l’endroit s’apprécie plus particulièrement au printemps lorsque la nature se réveille et que les fleurs éclatent de beauté!

Le jardin botanique est l’un des quatre musées de l’Espace pour la Vie. S’y ajoute le Biodôme, un espace dédié à la faune et la flore des Amériques. Ses cinq écosystèmes permettent de voir des pingouins, maraceux, tamarins et perroquets. Tandis que le Planétarium se concentre sur les sciences de la terre et du ciel avec différents spectacles immersifs sous le dôme aux étoiles.

Le street art montréalais

Les amoureux du street art seront servis avec le festival MURAL. Cette galerie d’art à ciel ouvert est un rendez-vous incontournable le long du boulevard Saint-Laurent pour la créativité montréalaise et internationale. Le festival qui a lieu tous les étés permet d’admirer le travail en action des artistes et de partir à la chasse aux photos des nouvelles œuvres réalisées.
On peut d’ailleurs admirer l’ensemble des murales toute l’année en les localisant sur cette carte interactive réalisée par l’organisme Mural.

Pour les passionnées d’art urbain, il existe une multitude de murales à travers Montréal, qui ne relève pas toutes du festival, que la ville recense sur ce site. Toutes les œuvres ne sont pas répertoriées, mais une grande majorité le sont, de quoi donner des idées de balades pour découvrir la ville à travers l’art.

L’Île Sainte-Hélène

Si vous voulez découvrir Montréal sous une autre perspective, l’Île Sainte‑Hélène saura vous ravir.

Plus connue sous le nom de Parc Jean Drapeau, l’île abrite plusieurs sentiers de marche, un parc aquatique, le jardin des Floralies et le circuit Gilles-Villeneuve où on peut pratiquer vélo et course à pied. En vérité ces deux derniers sont situés sur l’Île Notre-Dame, connectée par plusieurs ponts à l’île Sainte-Hélène. Aussi, de nombreux événements y ont lieu comme la Formule 1, le festival Osheaga, les Weekends du Monde, le Piknic Electronik ou encore la Fête des neiges.

L’île offre aussi un point de vue magnifique sur Montréal sous les hauteurs de la sculpture de fer L’Homme d’Alexander Calder réalisée dans le cadre de l’Expo 67.

Ce petit guide vous a plus ? Dites-le-moi en commentaire! Quels sont vos incontournables de l’île ?