Les cinq règles du mensonge, Ruth Ware

Qu’est-ce qu’un été sans un bon thriller ? Les cinq règles du mensonge de Ruth Ware paru aux éditions Fleuve noir est un thriller psychologique parfait pour accompagner les vacances.

Ces 360 pages nous plongent dans l’histoire d’amitié de quatre jeunes filles Isa, Kate, Thea et Fatima, qui se sont rencontrées au pensionnat de Salten, dans le sud de l’Angleterre. Dans ce lieu plutôt austère, clos et stricte, les quatre amies se construisent une muraille et déjouent l’autorité grâce à leur jeu du mensonge. Les filles ont aussi l’habitude de se réfugier au bord de la mer dans le Moulin de la famille de Kate où elles y passent tous leurs weekends. Entre alcool, tabac, amitié et désir, les quatre filles vivent une adolescence délurée, livrées à elles-mêmes. Mais grâce à Ambrose, le père artiste de Kate, et Luc le demi-frère de Kate, Isa trouve l’affection, le soutien et l’amour qu’elle cherche face à la maladie de sa mère et le chagrin de son père. Mais Ambrose disparaît du jour au lendemain, brisant la quiétude de ce petit village et la vie des quatre jeunes filles.

Seize ans plus tard, le cadavre d’un homme est découvert dans l’estuaire. Isa, Kate, Fatima et Thea se retrouvent alors dans l’angoisse et la prise de conscience de ce qu’elles ont fait durant l’été de leur adolescence. La révélation de leur mensonge pourrait bien détruire la nouvelle vie d’Isa, avocate et mère d’une petite fille, ou encore celle de Fatima devenue médecin et mère de deux enfants. Quant à Thea, son amour pour la boisson pourrait bien les faire chavirer toutes, alors que Kate semble aussi dépressive que hantée par le passé.

Leurs retrouvailles dans le vieux Moulin, prit par la montée des eaux et tombant en ruines, renforce encore l’impression de huit-clos et la tension qui émane du flot de questions quant à la réelle cause de la disparition d’Ambrose. Qu’ont-elles fait ? Et surtout pourquoi ?

Les cinq règles du mensonge de Ruth Ware dévoile un texte nostalgique où le poids du passé et des souvenirs d’amitiés se mêlent à la prise de conscience des peurs, des excès et des conduites mesquines de l’adolescence, nous laissant nous interroger sur ce que nous sommes capables de faire par amitié, mais surtout pour protéger notre vie actuelle. Un très bon moment de lecture où le suspense et la tension montent en crescendo.